Soutien de la Fédération Française de l’Assurance à la caisse des entreprises

assurance covid 19

Une nouvelle pandémie (Covid 19) ronge le monde sur tous les plans. En France, plusieurs entreprises voient leur économie en baisse à cause du confinement. Pour les soutenir dans cette crise sanitaire, la FFA (Fédération Française de l’Assurance) leur a promis une somme de 200 millions d’euros.

Les entreprises bénéficiaires des 200 millions d’euros 

Les 200 millions d’euros que la Fédération Française de l’Assurance s’engage à donner vont servir à l’alimentation du fonds de soutien annoncé par le ministre de l’Économie et des Finances (Bruno Le Maire). Cette mesure vient compléter l’engagement d’assistance du 19 mars dernier. En effet, le but est d’aider à maintenir les garanties des contrats de certaines structures fermées au cas où elles auraient des problèmes de paiement.

Ces 200 millions vont constituer un véritable coup de main pour les structures (de tourisme, de restauration et de commerce) qui ont dû fermer leurs portes à cause de cette épidémie. Sont également concernées les très petites entreprises (TPE) ayant observé dans leurs chiffres d’affaires une perte d’au moins 70 % et plus. Elle inclut aussi les structures de petite taille, les sociétés indépendantes et les petits entrepreneurs qui ont un chiffre d’affaires en dessous de 1 million d’euros.

Le déploiement de ce fond de solidarité ne va se faire que pendant un mois, prenant certainement en compte le mois d’avril. Cette somme permettra aux différents bénéficiaires de continuer leurs activités tout en demeurant couverts pour les risques pour lesquels ils ont souscrit à une assurance.

Rassemblement des 200 M€ : La contribution des adhérents de la FFA 

Chaque membre de la FFA participera proportionnellement à son poids dans l’économie française. Les plus importants adhérents (Allianz France, Groupama, AXA France, Generali, Crédit Agricole Assurances, Covéa, BNP Paribas Cardif), quand il s’agit des parts relatives au marché, sont les principaux assureurs qui contribueront à la constitution de la cagnotte.

Il y a également les bancassurances qui vont apporter 35 voire 40 % des fonds. Le reste sera réparti entre les assurances mutualistes et les entreprises anonymes.

Autres engagements de la FFA

Les organisations membres de la fédération ont aussi pris l’engagement de différer le règlement des loyers en ce qui concerne les TPE et les petites et moyennes entreprises qui appartiennent à l’une des branches dont les activités sont stoppées.

Ces maisons d’assurance se chargeront également des indemnités quotidiennes pendant 21 jours pour les femmes qui sont enceintes et les personnes jugées fragiles qui ont dû cesser de se rendre au travail.

Laisser un commentaire