Archives de catégorie Actualités

Pagny Associés, des experts comptables à votre service

La société Pagny Associés, située en Seine et Marne, est composée de plus de soixante-dix personnes expertes chacune dans leur domaine.

Les domaines d’activités de Pagny Associés

Les principaux axes de l’entreprise sont les suivants :

  • Expertise comptable ;
  • Audit et commissariat aux comptes ;
  • Gestion ;
  • Ressources humaines ;
  • Assistance juridique ;
  • Formation.

Forte de son succès, la société a choisi d’ouvrir six antennes en Seine-et-Marne, afin de travailler au plus proche de ses clients. La proximité et des espaces de travail spacieux et agréables permettent à Pagny Associés une grande disponibilité et une réactivité incomparable, pour offrir le meilleur service à ses clients.

Une présence en Seine-Et-Marne

Les bureaux sont disséminés sur le département du 77 comme suit :

  • Serris ;
  • Meaux ;
  • Gretz-Armainvilliers ;
  • Brou-sur-Chantereine ;
  • Champs sur Marne ;
  • Coulommiers.

Très au fait de l’innovation technologique, Pagny Associés a conçu un site Internet très complet où chaque client dispose de son espace personnel pour consulter sa comptabilité à distance, stocker ses documents dans un coffre-fort numérique et accéder à une documentation extrêmement diversifiée, avec des fiches techniques et des documentations exhaustives concernant les lois avec une mise à jour régulière.

Pagny Associés vous accompagne également dans la transition numérique de votre entreprise, en vous proposant, entre autres, d’adopter les applications G Suite de Google.

Que vous ayez besoin d’une mission ponctuelle, d’un conseil ou d’un accompagnement durable, Pagny Associés se tient à votre disposition pour vous établir un devis. La société s’est forgé une solide expérience en traitant tous types de clients :

  • PME ;
  • PMI ;
  • Artisan ;
  • Commerçant ;
  • Profession libérale ;
  • Créateur d’entreprise ;
  • Propriétaire foncier / SCI…

Le service de Pagny Associé s’adapte à vos besoins. Au-delà de traiter les missions courantes pour satisfaire aux nombreuses obligations de l’administration, chaque département peut intervenir dans son domaine d’expertise pour analyser votre situation, vous aider à réaliser un audit social, vous accompagner dans l’organisation de votre entreprise, vous conseiller pour vos stratégies commerciales et fiscales…

Enfin, si vous avez besoin de vous former en comptabilité, contrôle de gestion, utilisation des logiciels informatiques spécifiques… Pagny Associés est organisme de formation, vous pouvez donc vous faire rembourser tout ou partie des formations.

Tout savoir sur Assurpeople

Spécialisée dans le domaine des assurances, Assurpeople est une société de courtage totalement en ligne. Mise en place par le groupe Lucheux SAS depuis plusieurs décennies, elle faisait uniquement des offres d’assurance auto au départ. Mais aujourd’hui, son champ d’action couvre bien d’autres secteurs : santé, habitation, moto, etc.

Avec cette société, les assurances sont désormais au rapport qualité-prix très bénéfique.

Voulez-vous en savoir plus sur ce courtier d’assurance online ? Si oui, vous n’avez qu’à lire cet article que je vous propose.

Assurpeople : ses principaux atouts ?

Cette société de courtage en ligne offre des assurances diverses et variées avec de nombreux avantages pour les souscripteurs. Son promoteur Lucheux SAS est un groupe pétri d’expériences.

Grâce à ses innovations, elle devient aujourd’hui incontournable dans le domaine des assurances et attire plus de clients. Ce courtier en assurances vous propose des dizaines de milliers de contrats sur internet.   

Pour son bon fonctionnement, il dispose de nombreux spécialistes qui se chargent de vous proposer des contrats d’assurances pertinents et appropriés à vos besoins.

Il est en partenariat avec plusieurs grandes compagnies de l’assurance dont AXA, Allianz et MGARD afin de vous présenter des offres de qualité supérieure !     

Ce concept a mis en place un mécanisme très simple pour étudier vos besoins et établir les devis y afférents. En effet, vous aurez juste à renseigner un formulaire sur la plateforme.

L’autre atout est que ce courtier en assurances vous propose de réaliser rapidement et gratuitement vos devis en ligne.

La suite de cet article vous permet de découvrir les 3 grandes catégories d’assurances qu’offre Assurpeople.

Assurance auto

En matière d’assurance auto, elle vous offre une gamme large et variée de produits et services.

A tous les conducteurs sans distinction, elle propose des formules à des tarifs défiant toutes concurrences ! Nous pouvons mentionner :

Assurance auto jeune conducteur : c’est une formule idéale pour les jeunes conducteurs, c’est-à-dire les personnes qui viennent d’acquérir leur permis de conduire quel que soit leur âge, et les personnes qui n’ont plus bénéficié d’une assurance auto depuis plus de 2 ans.

Assurance auto malus : avec cette formule, les conducteurs peuvent désormais bénéficier d’une garantie optimale, jusqu’au coefficient de majoration maximum (3,5).

Assurance auto résilié : c’est cette formule qui vous convient en cas de résiliation par votre assureur. Cette résiliation peut intervenir suite à des situations telles que les sinistres, le non-paiement de prime, le retrait ou l’annulation du permis de conduire.

Indépendamment de votre situation d’assuré, Assurpeople vous offre 3 niveaux de garantie : des formules complètes en « Tiers simple », « Tiers plus » et « Tous risques ».

Avez-vous une voiture sans permis ? Pas de souci, la société de courtage en ligne vous réserve une couverture spéciale !

Par ailleurs, les offres d’Assurpeople prennent systématiquement en compte non seulement l’assistance 0 Km en cas d’accident de route, mais aussi la garantie corporelle du conducteur.

Assurpeople fournit à sa clientèle plus de 20 formules d’assurance auto dont MGARD 825 A, MGARD 825 B, SWISSLIFE 507 D, EQUITE 571 C, AXA 525 A, etc. Rendez-vous sur la plateforme pour plus d’amples informations sur les conditions générales de chacune des formules.

Assurance habitation

Pour cette catégorie d’assurance, elle propose des formules pas chères et de meilleure qualité. Ce sont des formules complètes qui couvrent tant votre logement et vos biens que vous-même et vos proches en cas de dégâts causés à une tierce personne. Ces formules se présentent comme suit :

  • Formule économique : elle se rapporte aux garanties minimales indispensables ;
  • Formule confort : elle permet d’obtenir des garanties essentielles prenant en compte la couverture des dégâts des eaux-gel, du vol, du vandalisme, etc.
  • Formule intégrale : elle protège mieux que les 2 précédentes. La garantie s’étend au mobilier en valeur à neuf et sans franchise.

N’hésitez donc pas à profiter de ces assurances habitation pas cher et très intéressantes en ligne. Que vous soyez locataire ou propriétaire résilié pour cause de non-paiement de prime, vous pouvez y accéder !

Assurances utilitaires

Elles regroupent l’assurance moto, l’assurance scolaire, la mutuelle santé, l’assurance obsèques et l’assurance scooter.

  • Véhicules utilitaires

A travers son offre d’assurance pour les véhicules utilitaires (Citroën Berlingo, Renault Master, Citroën Jumper, etc.), Assurpeople vous offre des formules au rapport qualité-prix très bénéfique.

Pour une sécurité optimale, vous pouvez opter pour les garanties telles que bris de glace, vol, incendie, catastrophes naturelles, etc. en fonction de vos besoins.

Vous pouvez souscrire votre assurance utilitaire directement sur internet et obtenir votre carte verte en 5 minutes seulement. Il vous suffira de renseigner le formulaire en ligne (cela se fait en un rien de temps) et d’effectuer votre premier paiement pour commencer à jouir immédiatement de cette garantie. A partir de la jouissance de votre assurance utilitaire, il vous est accordé un délai de 30 jours pour transmettre vos justificatifs sur la plateforme d’Assurpeople.

Que vous soyez résilié, malussé ou même sinistré, votre véhicule utilitaire peut être assuré.

  • Scolaire et extrascolaire

Quant à l’assurance scolaire et extrascolaire, elle est idéale pour protéger votre enfant scolarisé de tous les dommages possibles qu’il peut causer aux tiers ou à leurs biens, et même des dommages qu’il pourrait subir lui-même. Souscrivez ce contrat pour le bonheur de vos enfants à n’importe quel moment (y compris la période des vacances scolaires) et en tous lieux. Beaucoup de garanties au profit des enfants avant, pendant et après l’école. Au cas votre enfant est accidenté, vous bénéficierez par exemple des frais de secours, des frais médicaux, de défense recours, des frais pédagogiques, voire d’une garantie d’un capital important pour un accident occasionnant une invalidité.

  • Mutuelle santé

Ici, l’assurance couvre notamment l’hospitalisation, les soins courants, les frais dentaires et d’optique. Pour le cas précis d’hospitalisation, les frais de séjour et les honoraires médicaux font partie des garanties.

Dans le même ordre d’idées, Assurpeople pense aux personnes de la tranche de 18 à 59 ans, confrontées aux situations ci-après : perte d’emploi, interruption accidentelle de travail ou décès accidentel. Ces personnes bénéficieront de la prise en charge d’une année de cotisations santé.

L’assuré sera également assisté en cas d’urgence médicale, d’hospitalisation imprévue, de maladie d’un parent proche, … Cette assistance couvre aussi la garde d’enfants, l’aide-ménagère, etc.

  • Moto

Chez Assurpeople, le coût de l’assurance moto est ultra-compétitif ! C’est rapide et efficace en plus !

Le conducteur de moto bénéficie de 2 excellentes garanties capitales : vol et incendie, puis assistance 0 Km.

Dans le même temps, une assurance toutes catégories pas chères est disponible et couvre les deux-roues tels que moto, cyclomoteurs, scooter, quad, etc.

Mon avis ?

A l’instar de la plupart des abonnés d’Assurpeople, je trouve que les produits et services offerts par ce courtier en assurances sont de meilleure qualité. Au-delà de cette qualité, les prix proposés sont des plus avantageux sur le marché.

Le rapport qualité-prix est assuré quel que soit le type d’assurances souscrit. Ce qui permet à plus de personnes d’accéder aisément aux assurances disponibles.

Sur les différentes formules de l’assurance auto, la plupart des avis sont positifs et favorables. Les gens ont surtout aimé le fait que le courtier offre plusieurs possibilités. Vous pouvez souscrire un contrat quel que soit votre profil de conducteur !

Ce courtier offre également un programme de parrainage qui force l’admiration de sa clientèle. A cet effet, vous pouvez bénéficier d’un chèque allant jusqu’à 25 euros dès que vous souscrivez une nouvelle assurance. Idem pour votre filleul !

Les clients fidèles ne sont pas oubliés. De grosses réductions attendent toutes les personnes ayant plusieurs contrats via ce courtier en ligne. Faites l’expérience, vous ne serez pas déçu ! Beaucoup de témoignages font état de ce que les assurés d’Assurpeople sont très bien traités. En outre, cette société de courtage bien d’autres facilités : nous avons notamment la latitude de choisir nos dates de paiement et de prélèvement ainsi que la date de nos formalités administratives. En clair, vous pouvez librement vous acquitter

Comment assurer ses oeuvres d’art ?

De plus en plus d’investisseurs se tournent vers le marché de l’art et des ventes aux enchères pour faire fructifier leur patrimoine. La question se pose alors de l’assurance de ce type de biens, souvent d’une grande valeur financière.

En effet, les œuvres d’art sont exposées aux mêmes sinistres que les autres biens. Compte tenu de la valeur de certaines, on peut même considérer qu’elles sont encore plus sujettes aux vols et aux cambriolages qu’un bien lambda. Pourtant, en France, seulement 20% des œuvres et objets anciens seraient assurés.

Faire expertiser ses œuvres pour être assuré

Pour l’assurance, le recours à une expertise est indispensable car elle permet de déterminer la valeur des objets d’art et ainsi de fixer le montant de l’assurance.

L’assurance sera cependant possible uniquement si les conditions de sécurité sont suffisantes ; elle sera refusée le cas échéant.

Il suffit au particulier d’apporter les preuves en amont de l’authenticité et de la valeur de ses biens. La valeur est bien-sûre modulable et l’assuré peut à tout moment faire changer le montant de remboursement de son œuvre, sur simple ajout d’une nouvelle expertise prouvant que son bien a pris de la valeur.

Les tableaux, sculptures et l’art contemporain ont des valeurs fluctuantes ; il est donc important de faire ré-expertiser les œuvres tous les trois ans.

L’art, un bon moyen de faire fructifier son patrimoine

De nombreux collectionneurs se tournent vers les ventes aux enchères pour acquérir des pièces de valeur pour enrichir leur patrimoine. La Gare des Brotteaux de Lyon, par exemple, organise régulièrement des ventes aux enchères de collections d’art ; le quartier dispose de plusieurs cabinets d’assurance spécialisés dans l’art afin de proposer aux acquéreurs d’assurer leurs achats rapidement.

Quel type d’assurance choisir pour ses œuvres d’art ?

L’assurance est indispensable pour assurer vos biens et votre patrimoine. Selon sa valeur, il est intéressant de comparer les assurances dont les prix sont souvent assez élevés.

Généralement, une œuvre est assurée aux conditions « tous risques » dans un lieu, pour une durée et pour une raison précise.

Pour pouvoir établir un devis, l’assureur a besoin de connaître avec précision ce qu’il doit assurer :

  • La valeur agrée l’œuvre, c’est-à-dire la valeur d’assurance,
  • Tous les renseignements utiles tels que :
    • Sa date,
    • Son auteur,
    • Sa nature,
    • Ses dimensions…

Une fois en possession de toutes ces informations, l’assureur sera en mesure de vous donner un devis. Avant acceptation, veillez à en vérifier la teneur aussi bien dans les conditions générales que particulières : la valeur agréée désignée, les obligations en cas de sinistre, le détail du  » tous risques », le détail de ses exceptions, les dates de couverture de la police, etc.

Vous pouvez alors contacter votre assureur habituel (certains généralistes couvrent ce risque dans leurs contrats de base jusqu’à un certain montant) mais si vous souhaitez une protection sur mesure et adaptée à votre projet, il est préférable de consulter un spécialiste. En effet de nombreux assureurs se sont spécialisés en garantie d’objet d’art et œuvres d’art de valeur pour les particuliers ou professionnels(sinistres). Une comparaison gratuite des devis en assurance œuvre d’art permet de mieux choisir sa compagnie d’assurance ou courtier spécialiste.

3 types d’assurance s’offrent alors à vous pour assurer votre art :

L’assurance multirisques habitations

Si la valeur de votre art ne dépasse pas les 3000 euros, il sera compté parmi les biens meubles assurés avec votre habitation. Par conséquent, votre œuvre d’art sera garantie au même titre que votre habitation contre des imprévus comme les incendies, les catastrophes naturelles, les explosions, le vols…

L’assurance d’objets d’art à valeur déclarée

L’assurance d’objets d’art à valeur déclarée est parfaitement adaptée et permissive aux œuvres d’art qui ont fait objet de déclaration au moment de la souscription d’un contrat d’assurance et dont la valeur a été estimée en détail par un expert.

L’assurance œuvre d’art en valeur agréée

Cette assurance est destinée à des particuliers ayant plusieurs œuvres d’art dont ils ignorent la valeur globale. L’assurance œuvre d’art en valeur agréée est une assurance qui comportent un plus grand nombre de garanties que l’assurance œuvre d’art à valeur déclarée et sera, par conséquent, proposé à une prime plus importante annuellement, 400 euros/ an au minimum.

Quelques exemples d’assurances pour couvrir vos œuvres d’art

Chez Generali, pour la garantie d’une collection d’une valeur de 1 million, la prime oscille entre 1 500 et 2 000 euros. Gras Savoye s’aligne également sur une facture annuelle de 2 000 euros pour le même montant d’avoirs. Axa Art réplique avec une prime de 500 euros par an pour un patrimoine de 200 000 euros.

assurer oeuvre d'art
Art Institute of Chicago

Voitures de collection : Quelles sont les réglementations ?

Avant de s’intéresser aux voitures dites de collection, il faut connaître ce que c’est. En effet, pour qu’un véhicule donné soit considéré comme un véhicule de collection, il doit être conservé dans son état d’origine. Il fut immatriculé pour la première fois il y a plus de 30 ans, et ne plus être produit dans l’Union européenne. Ainsi, pour devenir une voiture de collection il faut se conformer à ces directives européennes. Toutes les automobiles âgées de plus de 30 ans sont donc des voitures de collection.

Être au courant des dernières informations

Le Top 10 des véhicules les plus recherchés par les collectionneurs du monde entier a été effectué par des agences spécialisées. Ainsi, la France arrive en tête avec son indétrônable Citroën 2 CV. Elle est suivie par la Ford Mustang, puis par l’Austin Mini. La berline Volkswagen Coccinelle arrive en 4e place. À la 5e, encore une Française avec la Citroën Méhari, suivie par la Porsche 911. À la 7e et à la 10e place se trouvent encore des voitures de marque française : la Citroën DS berline et l’Alpine A110. Les deux marques restantes sont la Volkswagen Combi et le Triumph TR6.

Ces indications peuvent aider au cas où l’envie vient d’acheter une voiture de collection. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’il y a les modèles dits classiques plutôt réservés aux riches collectionneurs. À savoir, la Ferrari 250 GTO, la Maserati Grandsport et la Mercedes 300 SL Papillon.

Obligations pour la possession d’une voiture de collection ?

En matière de réglementations, une voiture de collection en tant qu’ancien modèle d’automobile âgé d’au moins 30 ans suit un régime plutôt spécial. Ainsi, son contrôle technique se fait tous les 5 ans et non tous les 2 ans comme d’habitude. Elle possède également une carte grise spécifique aux voitures de collection. Toutefois, sous certaines conditions, il se peut que la voiture de collection en soit exemptée.

Pour être exempté en matière de contrôle technique, il faut que le véhicule ait été mis en circulation avant le 1er janvier 1960. Il doit aussi posséder un PTAC (Poids total Autorisé en charge) inférieur ou égal à 3,5 tonnes et supérieur à 3,5 tonnes, quelle que soit la date de sa mise en circulation.

Pour la sécurité du propriétaire, il faut entrer en contact avec un spécialiste de l’assurance de voiture de collection, à l’exemple de mascotte-assurances.fr. En effet, en tant que véhicule à moteur il doit être assuré pour pouvoir rouler. Ensuite, les assurances représentent des garanties en cas de vol ou d’accidents. Les particularités de l’assurance voiture de collection sont :

  • La garantie « circuit » couvre en cas d’accident sur un circuit automobile ;
  • L’indemnisation en cas d’accident basée sur la valeur du véhicule à la cote officielle de collection.

Next Insurance exploite le marché de l’assurance en ligne pour les PME américaines

Grâce à l’intelligence artificielle, les assurances en ligne proposées par Next Insurance sont tout à fait adaptées aux besoins et aux profils financiers des PME installées aux États-Unis. Actuellement, implantées dans sept États, dont Delaware, Oklahoma, Arizona, Caroline du Nord, Texas, Nouveau-Mexique, Maryland et Utah, la start-up met tout en œuvre pour être présente sur tout le territoire américain d’ici deux ans. Étant donné que les PME font partie de l’un des piliers de l’économie américaine, Next Insurance a fait le bon choix en optant pour ce marché très demandeur où tout devient possible.

L’un de ses atouts, c’est sa plus grande accessibilité et sa capacité à créer un climat de confiance dans un pays où les mesures de redressement sont encore d’actualité suite à la crise financière il y a 10 ans. En effet, ce mécanisme de prévention permanente à prix réduit est l’élément dont les PME américaines ont besoin pour atténuer leur aversion pour le risque, surtout dans cet environnement plus ou moins volatile dans lequel elles évoluent.

Dans cette optique, Guy Goldstein, PDG de Next Insurance, déclare dans un communiqué : Notre objectif est de devenir le guichet unique pour tous les besoins d’assurance des petites entreprises, peu importe leur emplacement. Cet objectif très ambitieux entre dans le cadre d’une politique de croissance financière et technologique soutenue par les deux autres cofondateurs israéliens, Alon Huri et Nissim Tapir. À vrai dire, la création de Next Insurance a été encouragée par le succès d’une application de surveillance des comptes bancaires inventée par les co-fondateurs eux-mêmes. La fiabilité de cette technologie du checking a largement contribué à propulser leur réputation à un niveau considérable, ce qui a boosté le montant de leur collecte en un court laps de temps.

Next Insurance dispose d’une clientèle très variée

Il faut avouer que dès le début de son activité, Next Insurance a su identifier les besoins des PME américaines en scrutant avec objectivité et précision leurs manques. Fortement engagée sur une politique de tarification flexible, la start-up est aux antipodes des compagnies d’assurances classiques. C’est une tendance qui se généralise dans la plupart des pays européens (voir detective-banque.fr). Les produits proposés par les assureurs classiques ne correspondent plus aux attentes des gérants de petites entreprises et des personnes qui exercent des professions libérables. C’est surtout pour cette raison que Next Insurance a mis en avant l’intelligence artificielle pour induire un effet d’apprentissage au profit de ses clients potentiels. Il s’agit d’une excellente stratégie, d’autant plus que la mondialisation a fait apparaître des activités économiques de plus en plus atypiques.

En ce moment, l’entreprise affiche déjà une performance plus que surprenante avec la finalisation de plus de 5 000 contrats au cours du premier semestre 2018. Lors d’une interview, Guy Goldstein n’a pas hésité à vanter les mérites du numérique en affirmant que ses clients peuvent être couverts de toutes les incertitudes en moins de cinq minutes, alors qu’il leur faudrait plus d’une semaine pour arriver au même résultat par le biais d’une assurance traditionnelle. En plus de la célérité des procédures, les prix sont compétitifs sans le moindre frais caché.

Une belle perspective d’évolution pour Next Insurance

Dans un futur proche, l’entreprise Next Insurance prévoit d’élargir son horizon d’investissement dans d’autres lignes d’assurance à fort potentiel. Mais avant toute chose, elle veut accélérer le processus de traitement des réclamations pour satisfaire ses clients, c’est-à-dire faire en sorte que le délai d’attente des demandeurs soit baissé à 48 heures au maximum. Aussi, avec le haut niveau du dispositif de contrôle interne dont elle bénéficie par le biais de l’intelligence artificielle et du hierarchical learning, la Fintech pose comme principaux défis la limitation des fraudes et l’amélioration des relations clients omnicanales.

Comprendre le bonus malus : cas pratiques

Définition du Bonus Malus

Le bonus-malus est le terme qui désigne le système par lequel les assurés automobiles se voient accorder des réductions ou des majorations de leur cotisation selon un coefficient calculé en fonction des sinistres qu’ils ont pu causer.

C’est un élément central dans la tarification de l’assurance du véhicule dans la mesure où l’application de ce coefficient peut entraîner une réduction de l’ordre de 50% de la cotisation. Ce coefficient reflète l’historique de l’assuré en tant que conducteur.

« Le système du bonus-malus, appelé également coefficient de réduction-majoration, est un système de réduction-majoration de la prime d’assurance à chaque échéance annuelle. Une année sans sinistre vous permet d’augmenter votre bonus, alors qu’un sinistre peut vous infliger un malus. Le bonus-malus s’applique à la prime de référence, c’est-à-dire la prime de l’assureur. Ainsi, si vous avez un bonus, vous payerez moins cher que la prime de référence alors que si vous avez un malus, vous payerez un tarif plus important. » Service-public.fr

  • Le malus ne peut pas être > 3,50
  • Le bonus ne peut pas être < 0,50
  • Après deux ans sans sinistre, il ne peut pas être supérieur à 1,00

Aucune modification du coefficient n’est appliquée pour le premier sinistre survenu après une période d’au moins 3 ans au cours de laquelle le bonus a été de 0,50.

Quels véhicules sont concernés par le bonus-malus ?

Le bonus-malus s’applique pour les véhicules terrestres à moteur. Néanmoins, plusieurs moyens de transport avec un moteur n’entrent pas en compte comme :

  • Véhicule d’intérêt général (exemples : SAMU, pompier)
  • 2 ou 3 roues, jusqu’à 125 cm3 (ou 11kw de puissance)
  • Matériel forestier et de travaux publics
  • Véhicule de collection (plus de 30 ans d’âge)
  • Véhicule et matériel agricole

Comment se calcule le bonus-malus ?

Le coefficient de bonus-malus affecté à un conducteur lors de sa première année d’assurance est égal à 1.

Chaque année sans sinistre engageant la responsabilité de l’assuré entraîne une réduction de 5 % de ce coefficient. Pour calculer le nouveau coefficient, il suffit de multiplier celui de l’année précédente par 0,95.

Tout accident dont l’assuré est totalement responsable entraîne une majoration de 25 % du coefficient précédemment appliqué. On obtient le nouveau coefficient en multipliant le précédent par 1,25.

Aucune majoration n’est toutefois appliquée à la suite du premier accident responsable survenu alors que l’automobiliste a bénéficié d’un bonus de 50 % pendant au moins trois ans.

En cas de partage de responsabilité et quel que soit le pourcentage de responsabilité retenu, on réduit la majoration de moitié (12,5 % au lieu de 25 %). Le coefficient de l’année précédente est alors multiplié par 1,125.

Années d’assurance Coefficient Taux de Bonus/Malus
1 année sans accident responsable 0,95 5 %
2 années sans accident responsable 0,90 10 %
3 années sans accident responsable 0,85 15 %
4 années sans accident responsable 0,80 20 %
5 années sans accident responsable 0,76 24 %
6 années sans accident responsable 0,72 28 %
7 années sans accident responsable 0,68 32 %
8 années sans accident responsable 0,64 36 %
9 années sans accident responsable 0,60 40 %
10 années sans accident responsable 0,57 43 %
11 années sans accident responsable 0,54 46 %
12 années sans accident responsable 0,51 49 %
13 années sans accident responsable 0,50 50 %

Deux cas pratiques pour mieux comprendre le système de bonus-malus

Cas n°1 :

Vous comparez les tarifs d’assurance à l’occasion de la résiliation de votre assurance précédente (et donc à l’échéance principale de votre contrat actuel).

Indiquez votre futur taux de Bonus/Malus. Pour le connaître, diminuez votre taux de Bonus-Malus actuel de 5% si vous n’avez pas eu d’accident dans l’année.

Exemple : 0,80 (soit 20% de bonus) – 5% = 0,76 (soit 24% de bonus).

Cas n°2 :

Vous comparez les tarifs d’assurance à l’occasion d’un changement de véhicule :

Indiquez votre bonus-malus actuel

Bon à savoir : si vous assurez votre véhicule après plus de 9 mois d’assurance consécutifs depuis votre dernière échéance annuelle, vous pouvez, si vous n’avez pas eu de sinistre responsable ou partiellement responsable, faire évoluer à la baisse votre Bonus/Malus de 5 %.

Exemple : 0,76 (soit 24% de bonus) – 5 % = 0,72 (soit 28 % de bonus)

L’assurance vie reste le placement préféré des français

L’assurance-vie continue d’être le placement préféré des Français. Le montant des versements collectés par les sociétés d’assurances au cours des six premiers mois de 2018 s’est élevé à 72,4 milliards d’euros, contre 68,3 milliards d’euros sur la même période en 2017. Les prestations versées par les sociétés d’assurances, c’est-à-dire les retraits, se sont montées à 60,1 milliards d’euros sur la même période.

La collecte nette s’établit donc à 12,2 milliards d’euros depuis le début de l’année. Rien que pour le mois de juin, elle atteint 2 milliards d’euros. Au total, l’encours des contrats d’assurance-vie pèse 1 701 milliards d’euros à fin juin 2018. Il progresse de 3 % sur un an. « Il faut relativiser ces chiffres, car la comparaison avec le premier semestre 2017 est très favorable. La collecte avait en effet pâti d’incertitudes liées notamment à l’élection présidentielle », tempère Arnaud Chneiweiss, délégué général de la Fédération française de l’assurance (FFA).

Aversion des Français pour le risque

Le regain d’intérêt pour ce placement peut néanmoins apparaître surprenant. Les rendements des fonds en euros qui représentent 80 % des encours ne cessent de diminuer comme peau de chagrin. En 2017, ils s’élevaient en moyenne à 1,8 %, soit une baisse de 0,2 point en un an. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2018. Les fonds en euros sont essentiellement investis en obligations dont les rendements restent à des niveaux très bas, le taux de l’OAT à dix ans se situe actuellement à 0,7 %. « Cela reste, en termes de rendement, le placement disponible le plus intéressant », pointe Théau Accary, conseil en investissements financiers de Fideliance Patrimoine.

Sécurité routière : un fichier national pour répertorier les véhicules sans assurance

Dès le 1er janvier 2019 sera mis en place un fichier national identifiant l’ensemble des véhicules circulant sans assurance, afin de faciliter les contrôles de police. Les contrevenants risqueront alors une amende importante.

Jusqu’à présent, il fallait bien souvent attendre un accident pour s’apercevoir qu’un véhicule circulait sans assurance. Une infraction grave au code de la route qui concerne actuellement plus de 600.000 automobilistes, soit environ 3 % du parc automobile en 2017. Selon une étude du FGAO (Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages), il s’agirait majoritairement de conducteurs de moins de 40 ans, qui renonceraient au papier vert pour des raisons notamment financières.

Pourtant, il sera désormais plus difficile pour ces conducteurs de passer inaperçu, puisqu’un décret paru le 24 juillet 2018 vient d’officialiser la création d’un fichier national des véhicules non-assurés. Déjà créé il sera accessible dès le 1er janvier 2019 à l’ensemble des représentants des forces de police et de gendarmerie, qui pourront alors plus aisément les identifier lors des divers contrôles routiers.

Une amende pouvant aller jusqu’à 3750 €

A terme, ce fichier devrait également être relié aux systèmes de lecture automatiques de plaques d’immatriculations, et notamment les radars. Emmanuel Barbe explique en effet que « quand le système sera opérationnel, le centre de traitement des amendes de Rennes pourra vérifier si les automobilistes flashés par un radar automatique sont assurés » Il ne devrait donc plus y avoir de chance pour que les automobilistes circulant sans le petit papier vert puissent échapper aux sanctions.

Celles-ci ne devraient en revanche pas évoluer, la peine encourue pour un défaut d’assurance étant de 3.750 €, pouvant être associée à la suspension ou l’annulation du permis de conduire avec interdiction de le passer à nouveau, ainsi que la confiscation du véhicule. En cas de récidive, le montant peut alors grimper jusqu’à 7.500 €, sans compter tous les frais en cas d’accident grave, qu’il soit matériel ou corporel. En plus de ne pas être couvert pour ses blessures, le contrevenant devra également rembourser le FGAO chargé d’indemniser les victimes, sous la forme de mensualités pouvant s’étendre sur de nombreuses années.