Comment faire baisser les prix d’assurance auto ?

assurance-auto


Les frais d’assurance d’un véhicule en cette année 2021 sont probablement très salés pour les usagers. Pour le tout petit coût d’assurance auto, il faut débourser au minimum 632 euros. Cet état de choses ne reste pas sans frustration au niveau des uns et des autres. Les populations estiment, en raison de leur pouvoir d’achat, que ce chiffre est exorbitant. Pour cela, elles demandent que des lois soient votées afin de permettre la baisse de ces prix. Pour que cette baisse soit alors possible, plusieurs mesures sont envisagées.

Quelques mesures possibles pour la chute des prix d’assurance auto

D’abord, il convient de noter pourquoi les prix de cotisations d’assurance ont monté à pas géant ces dernières années. La raison la plus probable est sans doute la présence des droits d’auteur sur les pièces extérieures, encore nommées pièces visibles. 

Il faut ainsi dire que presque tous les éléments qui font partie intégrante de la carrosserie d’un véhicule (pare-brise, rétroviseurs, optiques, pare-chocs, portières, etc.) y sont pour quelque chose dans cette montée des prix. En effet, ces éléments ne peuvent pas être reproduits par des tiers. Ce qui fait que l’on est obligé de recourir chaque fois aux constructeurs pour leurs réparations en cas de destruction.

Cela revient naturellement plus cher parce qu’il n’y a pas de concurrence. Pour donc régler ce problème, il est prévu qu’une loi vienne libéraliser le marché, et mettre en concurrence les constructeurs. Cela profitera aux automobilistes, et la baisse du coût lié à la concurrence amènera les assureurs également à revoir leurs cotisations.

Une autre mesure encore plus louable est d’obliger les conducteurs à toujours garder sur eux et à présenter au besoin l’attestation d’assurance auto au cours des contrôles techniques des véhicules. 

Cette mesure, qui paraît contraignante, a pour but d’une part de limiter les véhicules qui circulent sans assurance, et d’autre part d’aider à distinguer le vrai du faux. C’est-à-dire que l’attestation permettra de savoir réellement les véhicules qui sont assurés et qui peuvent, en cas de besoin, profiter de leur assurance sans que l’on se fie aux déclarations simples des conducteurs qui souvent sont trompeuses. 

Ainsi, avec cette attestation, tout le monde est statué sur l’état du véhicule en question. Par ailleurs, beaucoup de spécialistes en assurance auto jugent cette mesure salutaire et estiment qu’avec ces lois, on peut réellement mettre fin à ces prix faramineux qui n’enchantent personne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.