Comment assurer ses oeuvres d’art ?

Comment assurer ses oeuvres d’art ?

De plus en plus d’investisseurs se tournent vers le marché de l’art et des ventes aux enchères pour faire fructifier leur patrimoine. La question se pose alors de l’assurance de ce type de biens, souvent d’une grande valeur financière.

En effet, les œuvres d’art sont exposées aux mêmes sinistres que les autres biens. Compte tenu de la valeur de certaines, on peut même considérer qu’elles sont encore plus sujettes aux vols et aux cambriolages qu’un bien lambda. Pourtant, en France, seulement 20% des œuvres et objets anciens seraient assurés.

Faire expertiser ses œuvres pour être assuré

Pour l’assurance, le recours à une expertise est indispensable car elle permet de déterminer la valeur des objets d’art et ainsi de fixer le montant de l’assurance.

L’assurance sera cependant possible uniquement si les conditions de sécurité sont suffisantes ; elle sera refusée le cas échéant.

Il suffit au particulier d’apporter les preuves en amont de l’authenticité et de la valeur de ses biens. La valeur est bien-sûre modulable et l’assuré peut à tout moment faire changer le montant de remboursement de son œuvre, sur simple ajout d’une nouvelle expertise prouvant que son bien a pris de la valeur.

Les tableaux, sculptures et l’art contemporain ont des valeurs fluctuantes ; il est donc important de faire ré-expertiser les œuvres tous les trois ans.

L’art, un bon moyen de faire fructifier son patrimoine

De nombreux collectionneurs se tournent vers les ventes aux enchères pour acquérir des pièces de valeur pour enrichir leur patrimoine. La Gare des Brotteaux de Lyon, par exemple, organise régulièrement des ventes aux enchères de collections d’art ; le quartier dispose de plusieurs cabinets d’assurance spécialisés dans l’art afin de proposer aux acquéreurs d’assurer leurs achats rapidement.

Quel type d’assurance choisir pour ses œuvres d’art ?

L’assurance est indispensable pour assurer vos biens et votre patrimoine. Selon sa valeur, il est intéressant de comparer les assurances dont les prix sont souvent assez élevés.

Généralement, une œuvre est assurée aux conditions « tous risques » dans un lieu, pour une durée et pour une raison précise.

Pour pouvoir établir un devis, l’assureur a besoin de connaître avec précision ce qu’il doit assurer :

  • La valeur agrée l’œuvre, c’est-à-dire la valeur d’assurance,
  • Tous les renseignements utiles tels que :
    • Sa date,
    • Son auteur,
    • Sa nature,
    • Ses dimensions…

Une fois en possession de toutes ces informations, l’assureur sera en mesure de vous donner un devis. Avant acceptation, veillez à en vérifier la teneur aussi bien dans les conditions générales que particulières : la valeur agréée désignée, les obligations en cas de sinistre, le détail du  » tous risques », le détail de ses exceptions, les dates de couverture de la police, etc.

Vous pouvez alors contacter votre assureur habituel (certains généralistes couvrent ce risque dans leurs contrats de base jusqu’à un certain montant) mais si vous souhaitez une protection sur mesure et adaptée à votre projet, il est préférable de consulter un spécialiste. En effet de nombreux assureurs se sont spécialisés en garantie d’objet d’art et œuvres d’art de valeur pour les particuliers ou professionnels(sinistres). Une comparaison gratuite des devis en assurance œuvre d’art permet de mieux choisir sa compagnie d’assurance ou courtier spécialiste.

3 types d’assurance s’offrent alors à vous pour assurer votre art :

L’assurance multirisques habitations

Si la valeur de votre art ne dépasse pas les 3000 euros, il sera compté parmi les biens meubles assurés avec votre habitation. Par conséquent, votre œuvre d’art sera garantie au même titre que votre habitation contre des imprévus comme les incendies, les catastrophes naturelles, les explosions, le vols…

L’assurance d’objets d’art à valeur déclarée

L’assurance d’objets d’art à valeur déclarée est parfaitement adaptée et permissive aux œuvres d’art qui ont fait objet de déclaration au moment de la souscription d’un contrat d’assurance et dont la valeur a été estimée en détail par un expert.

L’assurance œuvre d’art en valeur agréée

Cette assurance est destinée à des particuliers ayant plusieurs œuvres d’art dont ils ignorent la valeur globale. L’assurance œuvre d’art en valeur agréée est une assurance qui comportent un plus grand nombre de garanties que l’assurance œuvre d’art à valeur déclarée et sera, par conséquent, proposé à une prime plus importante annuellement, 400 euros/ an au minimum.

Quelques exemples d’assurances pour couvrir vos œuvres d’art

Chez Generali, pour la garantie d’une collection d’une valeur de 1 million, la prime oscille entre 1 500 et 2 000 euros. Gras Savoye s’aligne également sur une facture annuelle de 2 000 euros pour le même montant d’avoirs. Axa Art réplique avec une prime de 500 euros par an pour un patrimoine de 200 000 euros.

assurer oeuvre d'art
Art Institute of Chicago

À propos de l’auteur

Teddy Coin administrator

Laisser un commentaire